Trois jours de réflexion supplémentaires pour les acheteurs de biens immobiliers

immobilier-macron

Les professionnels de l’immobilier sont partagés. La loi Macron, avec son lot de mesures variées, a discrètement allongé le temps de rétractation après l’achat d’un bien immobilier de 7 à 10 jours. Un confort pour les acheteurs et l’assurance de pouvoir réfléchir une dernière fois, lors de l’acquisition d’un bien coûteux… Un temps précieux pour étudier en profondeur les différentes clauses du compromis de vente ou encore de pouvoir échanger avec ses proches et son notaire.

Si la mesure inquiète les professionnels, c’est bien qu’elle permet aux nouveaux acquéreurs de se lancer plus aisément dans l’achat d’un bien, engendrant potentiellement la venue de clients « peu sérieux ». La déstabilisation du marché, la mobilisation de vendeurs pendant 3 jours supplémentaires, autant de conséquences qui peuvent être sources d’angoisse pour le secteur.

Pourtant, l’ancien délai de 7 jours, qui avait suscité tout d’abord les mêmes réactions, n’a pas déstabilisé le marché. Au contraire, en rassurant d’éventuels acheteurs frileux sur les modalités de rétractation dans le cadre d’un achat, les ventes avaient été favorisées…

La mesure étant à présent effective, il va tout de même falloir quelques mois pour analyser les conséquences positives ou négatives sur le dynamisme du marché de l’immobilier.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *